Bon à savoir

Bon à savoir

Validité
Veillez à ce que le passeport énergétique soit valide pour le Luxembourg. Pour cela il doit être établi par un architecte ou un ingénieur-conseil membre de l’OAI ou par un expert agrémenté. Au Luxembourg seul le mode de calcul basé sur le besoin en énergie est admis. Grâce aux conditions normalisées, il est ainsi possible de comparer des bâtiments. L’établissement du certificat se basant sur la consommation réelle, reconnu dans quelques pays européens, ne produit pas de document valable pour le Luxembourg.

Tâche de l’expert
Pour les bâtiments existants le travail de l’expert commence par une visite des lieux du bâtiment. La visite a pur but d’informer le client sur le passeport énergétique et sur la performance énergétique du bâtiment en cas de besoin, de comparer les plans mis à disposition avec l’immeuble ou le cas échéant de faire un levé du bâtiment. S’ils existent un cahier des charges, des factures ou autres documents, l’expert vérifiera les données y reprises. En absence de documents les matériaux de construction et d’isolation utilisés doivent être déterminés. La collection des informations sur la position et la situation du bâtiment, des données pour la détermination des facteurs d’ombrage ou d’étanchéité, fait que l’état des lieux est absolument indispensable. En cas de matériaux plus exotiques, l’expert fera des recherches sur ces matériaux. Ensuite il pourra entrer les paramètres et commencer les calculs. Cette étape se termine par la vérification et la validation des résultats obtenus. La dernière mission de l’expert est d’élaborer au moins deux propositions d’assainissement personnalisées. Ces propositions constituent un élément primordial et obligatoire du certificat de performance énergétique.

Professionnalisme et sérieux
Choisissez un expert sérieux et expérimenté. Un expert ne faisant pas de visites des lieux, des propositions d’amélioration ou qui n’indique jamais les consommations réelles sur le passeport énergétique ne se conforme pas à la loi et aux règles de l’art. L’expert est tenu à présenter ses calculs en cas de demande du client.

Conseil en énergie
Il est important de faire la différence entre le passeport énergétique et le conseil en énergie. Le passeport énergétique est un document obligatoire sous certaines conditions. Les propositions d’assainissement seront normalement celles ayant le meilleur rapport coûts d’investissement / économies en énergie et seront très vagues. Aucune aide ou subvention n’est allouée pour l’établissement du certificat de performance énergétique. Le conseil en énergie par contre présentera un concept intégral pour l’objet en question et servira de base pour pouvoir bénéficier des aides étatiques. Le conseil en énergie pourra lui-même bénéficier d’aides. En augmentant d’avantage le degré de détail, on parvient à la conception et à la surveillance des travaux, constituant des prestations à part.

Prix
Comme le mode de calcul basé sur la consommation réelle n’est pas admis au Luxembourg et puisqu'une visite des lieux est indispensable, le passeport énergétique luxembourgeois ne pourra être établi automatiquement par un logiciel enligne. Les prix du certificat énergétique pour des bâtiments existants commencent à 550 euro pour une maison unifamiliale et peuvent atteindre 700 euro en cas de grandes maisons complexes sans plans. Les prix des immeubles à appartements se situent entre 650 et 1500 euro, selon le nombre d'unités.